Vous voulez tout savoir sur le déroulement de notre accompagnement semi-collectif au Bilan Carbone de 6 entreprises adhérentes d’Idée Alsace ? C’est facile, lisez l’article !

 

Jeudi 22 janvier avait lieu la 2ème réunion collective du 8ème groupe Bilan Carbone® lancé en 2014 avec 6 entreprises participantes et accompagné par notre partenaire Alternative Carbone. Après une première phase de collecte des données, voici leur retour « à chaud » sur cette démarche.

Le Bilan Carbone®, une méthodologie adaptée à tous types d’organisations

bc

 

 

Des entreprises variées aussi bien par le secteur d’activité que par la taille, comme l’atteste le dernier groupe monté en 2014, dont la deuxième réunion collective se déroulait le 22 janvier dernier. Parmi les 6 entreprises :

 

  • Catalent, spécialisée dans la technologie médicale et la pharmaceutique, basé à Beinheim ;
  • Forgiarini, négoce de matériaux d’intérieurs, carrelage, sanitaire, meubles de bain, scierie… basé à Kogenheim
  • Geismar, conception, fabrication et commercialisation de matériel de pose et entretien de voies de chemin de fer basé à Colmar ;
  • Le Relais Est, service de collecte, de tri et de recyclage de vêtement, chaussure et textile, basé à Wittenheim ;
  • Schroll, recyclage et gestion des déchets basé à Strasbourg ;
  • Tanneries Haas, tannerie spécialisée dans le cuir de veau, basée à Eichhoffen.

 

reunion

Des entreprises qui ont en commun la volonté de réaliser un diagnostic de leurs émissions de gaz à effet de serre afin de réduire leur impact carbone et leur vulnérabilité énergétique.

Alors que la deuxième réunion collective présentait les premières analyses suite à la collecte des données dans les entreprises, chacune d’entre elle nous a fait un premier retour sur les apports perçus d’une telle démarche.

 

Les 6 apports d’un Bilan Carbone®

1Mobiliser et impliquer ses collaborateurs dans la démarche.
L’expérience le prouve, s’engager dans une démarche éco-citoyenne suscite toujours l’engouement au sein du personnel des entreprises. C’est le cas de Catalent, pour qui le projet a permis d’impliquer une cinquantaine de personnes de l’entreprise sur le sujet. Il en est de même pour le CHSCT – Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail de Catalent, qui a été très sensible à la démarche.

2Améliorer le reporting et consolider les process.
Inutile de se le cacher, la collecte de données dans l’entreprise est une étape qui prend du temps. Cette étape permet également de faire le point sur le reporting et les process existants et de mettre en place si besoin de nouvelles procédures. Forgiarini nous explique ainsi vouloir croiser davantage les informations dans l’entreprise et consolider les process.

3Prendre conscience de l’impact de l’entreprise sur l’environnement.
La collecte de données permet de faire un diagnostic mettant en lumière les postes les plus émetteurs de GES. Pour le Relais Est, ce diagnostic est comme « une photo qui met le doigt là où ça fait mal ». C’est également une prise de conscience concernant l’utilisation des énergies ou encore des flux de matières.

4Mettre en place des actions concrètes.
Le diagnostic a le mérite de montrer les postes les plus émetteurs et permet ainsi à l’entreprise d’agir sur les leviers les plus importants. C’est le cas du Relais Est, qui suite à cette photographie a envie d’aller plus loin dans la mise en place d’actions concrètes, mais aussi de Geismar.

5Aider dans la prise de décision.
Avec une vision globale, tant sur le point économique qu’environnemental, le Bilan Carbone® peut être une aide dans la prise de décision de projets à court terme, comme l’indiquent les Tanneries Haas pour qui le Bilan Carbone confirme des choix technologiques en attentes de décision.

6Enfin, c’est un outil qui permet de communiquer et valoriser les actions mises en place par la suite dans l’entreprise, comme le souligne Schroll.

Un premier retour déjà prometteur pour ces 6 entreprises et qui esquisse la prochaine étape de la démarche : l’élaboration d’un plan d’actions destiné à réduire leurs émissions de GES et leur dépendance énergétique. Une phase individuelle qui sera réalisée pour chaque entreprise avant la restitution collective en juin.